NOTRE COLLECTION
Retour à la sélection

CD Europa Barocca, Marta Gliozzi, orgue

15,00 €   

CD de pièces pour orgue,
enregistrées par Marta Gliozzi
sur le nouvel orgue Bernard Hurvy de Notre-Dame du Folgoët (Finistère)
27 titres (Frescobaldi, de Sola, Bruna, Dandrieu, Clérambault, Pachelbel, Bach, Bruhns)
Digipack avec livret 12 pages couleur.

Plus de détails

Un CD de vingt-sept pièces pour orgue enregistrées par Marta Gliozzi à la basilique Notre-Dame du Folgoët sur le nouvel orgue Bernard Hurvy.

Italie, France, Allemagne, Espagne... « Tiento », « Canzon », « Suite », « Toccata » ...
... des mondes qui se complètent, se croisent dans ce grand univers qu’est la musique baroque. Univers où se côtoient le grandiose, le subtil, l’éloquence, la couleur. Univers profondément humain, riche de mouvement et de respiration, en perpétuelle quête d’équilibre entre liberté du discours et rigueur de la forme, entre « savant » et naturel, entre fougue et contemplation.
À la rencontre de ces espaces, une interprète, Marta Gliozzi, nous conduit avec délicatesse à la découverte, ou la redécouverte, de quelques pages de notre passé musical européen. 

Marta Gliozzi a aussi publié une méthode d'orgue avec Damien Simon : 
L'orgue aux mille saveurs, anthologie de pièces pour les débutants

 

Le "Pays du Léon"

Le Folgoët, en Finistère, la maritime Bretagne dont l’identité culturelle est inséparable, depuis des siècles, de l’ouverture au monde… La Basilique Notre-Dame y est présente : un sanctuaire dédié à la prière qui, déjà, recevait les visites ferventes de la reine Anne de Bretagne. Un livre d’histoire. Un lieu qui invite à la méditation...

Le nouvel orgue
Une méditation bien longtemps silencieuse, longtemps privée de la présence d’un véritable instrument : l’ancien orgue de 1584 avait disparu dans un incendie au tout début du XVIIIe siècle. Il fallait la fougue, l’audace et le savoir-faire d’une association bien en vie pour mener à bien le projet de re-construction d’un orgue en ce lieu… Une fois le rêve devenu réalisable - le projet salué par de nombreux musiciens et mélomanes - il fallait se mettre en quête des bons artisans, savants et inspirés : dans le buffet baroque créé par Yves Bernard de Broëc, le Facteur d’Orgues Bernard Hurvy réalise ici son premier instrument finistérien ; des milliers d’heures, une passion et une énergie sans faille. L’édifice a regagné un univers sonore digne de sa splendeur architecturale, l’orgue accompagne les offices dominicaux, les « pardons », les fêtes... Et voici que naissent les rencontres, les moments musicaux et les instants privilégiés : les concerts (et non des moindres !), la présence des élèves du conservatoire de Brest et de leur professeur Marta Gliozzi, les visites, les auditions commentées, comme celles qui ont déjà permis à plusieurs centaines de scolaires de découvrir l’instrument… 
Et tout ceci va bien sûr perdurer.
Ce premier enregistrement de l’orgue du Folgoët en solo participe de cette vie organistique, musicale et amicale. Puisse ce disque contribuer à l’intérêt toujours plus vif pour l’instrument et le lieu, désormais indissociables. 

À propos de Marta Gliozzi ...
Elle commence ses études musicales dès son plus jeune âge en Italie où elle reçoit un enseignement vocal et instrumental. Puis c’est au Conservatoire National Supérieur de Musique de Turin, sa ville natale, qu’elle suit les cours de piano, d’orgue, de clavecin et de composition avant de venir se perfectionner en France dans la classe d’orgue du regretté maître Jean Boyer. 
Parallèlement elle poursuit ses études de chant et intègre différents ensembles vocaux en Italie puis en France sous la direction de personnalités telles que Padre Baroffio, Catherine Schröder, Giovanni Acciai, Claire Marchand, Michel Lasserre de Rozel.
Professeur certifié d’orgue et titulaire de premiers prix de concours internationaux (Stresa, Arezzo, Ancona), elle a donné de  nombreux concerts et récitals en France et à l’étranger.
Elle enseigne actuellement l’orgue et la musique de chambre au Conservatoire de Musique, Danse et Art Dramatique de Brest, métropole océane.
Passionnée par la musique ancienne, elle se produit en tant que soliste et continuiste au sein de nombreuses formations et auprès d’artistes de renom (Giovanni Acciai, Gérard Lesne, Bruno Boterf, Emilia Gliozzi, Anne Gastinel, Maryseult Wieczorek…).
Depuis plus de 15 ans elle mène une réflexion sur la conscience corporelle et sur le rôle du corps musicien en rapport avec ses activités musicales et scéniques. Au travers de différentes formations (Naturopathie, Kinésiologie, Technique Alexander, Yoga, Qi Gonq, Do-in, Danse africaine et orientale) elle développe une méthode personnalisée qu’elle applique dans son enseignement. 
En 2001 elle fonde avec Hervé Lesvenan l’ensemble Ars’ys (www.ars-ys.com) terrain d’échanges, de réflexions et d’expérimentations sur différentes manières de concevoir la musique, avec lequel elle se produit très régulièrement en France et à l’étranger à l’orgue et/ou à la voix. En 2008 elle crée le spectacle destiné au jeune public, « l’Orgue des couleurs », au festival international de Toulouse. 
Ce spectacle sera repris et rejoué à plusieurs reprises durant ces dernières années à Paris et en Province. 
Chef de chœur, elle a dirigé entre septembre 2006 et juin 2012 le Groupe Vocal « Jef Le Penven » de Quimper. 
Curieuse de rencontres artistiques diverses et enrichissantes, elle a à plusieurs occasions été amenée à travailler lors de créations contemporaines, avec des milieux artistiques très variés : collaborations musicales avec des comédiens (Éric Ruf, Stéphane Butet…), danseurs, vidéo-plasticiens…

Discographie de Marta Gliozzi

  • Armorica Breizh

CD enregistré en 2011 avec l’ensemble 
Ars’ys et distribué par Coop Breizh

  • Arcobaleno 

CD enregistré en 2009 avec l’ensemble Ars’ys et distribué par Coop Breizh

  • Hymne aux bâtisseurs

musique d’Hervé Lesvenan pour solistes, chœur et orchestre dirigé par Marta Gliozzi 

  • Pêcheurs de goémon 

CD enregistré en 2005 avec l’ensemble Ars’Ys
Ars’Ys
CD enregistré en 2003 chez Epona Production et distribué par Coop Breizh

  • Concerti per varii strumenti 

de Vivaldi avec le Collegium Orpheus, produit par Pierre Vérany.

  • Dixit Dominus

de Vivaldi avec le Collegium Orpheus 
et les ensembles vocaux Finis Terrae 
et Aquilonia produit par Pierre Verany.

  • Baradoz

avec Gwénola Ropars produit par Coop Breizh

  • Canzoni e Danze nelle corti europee del Rinascimento

avec l’Accademia del Ricercare produit par Oliphant.

La Basilique Notre-Dame
L’église fut construite sur le lieu où vécut Salaün ar Foll, surnommé le fou du bois (Fol ar c’hoad en  Breton). Cet ermite a laissé son nom au site. Voulu par le duc de Bretagne, Jean IV, l’édifice sera en fait réalisé par son fils Jean V (1399-1442). L’église collégiale est inaugurée en 1423. En 1427, le pape Martin V élève Notre-Dame du Folgoët au rang des basiliques mineures. Elle est ainsi la plus ancienne basilique de Bretagne.

L'instrument
Après 300 ans de silence, la basilique Notre-Dame du Folgoët a retrouvé ses orgues. 
De l’ancien instrument, détruit dans l’incendie de 1708, rien n’a subsisté sinon une archive mentionnant son achat en 1584 auprès d’un facteur d’orgues anversois dont le nom n’est pas cité et son arrivée par bateau via le port de Roscoff. 
En 2008- 2009, à l’intérieur d’un nouveau buffet d’orgue, dessiné dans un style baroque par Yves Bernard de Broëc et fabriqué par des artisans de la ville de Chenaï en Inde, le facteur d’orgues Bernard Hurvy conçoit et réalise avec son équipe l’instrument proprement dit. 
Sa composition sonore se développe à partir d’une trame de type nord européen ancien, non sans une certaine liberté propre à la création d’un instrument dans son contexte. Il s’inscrit ainsi dans la continuité de l’Histoire locale et s’ouvre musicalement sur un large répertoire.
Diapason A 440 à 15°. Tempérament doux privilégiant les quintes. 
Le buffet de l’orgue est réalisé dans une essence de bois indienne qui s’apparente au noyer : le Karu Maradu. Très dense et porteur d’une symbolique sacrée, ce bois est utilisé dans les mobiliers des temples. 

 

 

Girolamo FRESCOBALDI
(Italie, Ferrare 1583 - Rome 1643) 
1 - Toccata prima dal secondo libro
2 - Canzon detta "La Tarditti"
3 - Toccata per l'Elevazione

Andrès de SOLA
(Espagne, Tudela 1634-Zaragoza 1696)
 4 - Tiento de primer tono de mano derecha

Pablo BRUNA
(Espagne, Daroca 1611-1679) 
5 - Tiento sobre la letania de la Virgen

Jean-François DANDRIEU
(France, Paris 1682-1738)
6 - Noel "Si c'est pour ôter la vie" 

Louis-Nicolas CLÉRAMBAULT
(France, Paris 1676-1749)
7-13 - Suite du 1er ton (7 - Grand Plein jeu, 8 - Fugue, 9 - Duo, 10 - Trio, 11 - Dialogue, 12 - récit, 13 - Dialogue sur les grands jeux)

 Jean-François DANDRIEU
(France, Paris 1682-1738)
14 - Noel "Bon Joseph écoutez moi"

Johann PACHELBEL
(Allemagne, Nuremberg 1653-1706)
15-25 - Choral et partitas sur "Was Gott tut, das is wohlgetan"

Johann Sébastien BACH
(Allemagne, Eisenach 1685 - Leipzig 1750)
26 - Choral orné "Nun komm, der Heiden Heiland"

Nicolaus BRUHNS
(Danemark, Schwabstedt 1665 - Husum 1697)
27 - Prélude et fugue en mi mineur (le Grand) 

  • 2-Frescobaldi
    02-Frescobaldi Canzon detta _La Tarditi_
  • Andres de Sola
    04-Andrès de Sola Tiento de primer tono de mano derecha
  • 6-Dandrieu
    06-Jean-François dandrieu Noël _Si c'est pour ôter la vie_
  • 7-Clérambault
    07-Clérambault Suite du 1er ton-Grand plein jeu
  • 14-Dandrieu
    14-Jean-François Dandrieu Noël -Bon Joseph écoutez-moi-
  • 15-Pachelbel
    15-Johann Pachelbel Chorals et partitas sur Was Gott tut, das is wohlgetan

^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • CD Fêtes bretonnes pour bombarde et orgue
  • Desbonnet partitions [I]Fêtes bretonnes[/I] pour bombarde & orgue
  • Desbonnet Fêtes médiévales bombarde et orgue
  • L'orgue aux mille saveurs