NOTRE COLLECTION
Retour à la sélection

Desbonnet, Parfum exotique : Mélodies pour chant et piano

24,00 €   

Œuvre recommandée par la CMF, confédération Musicale de France
dans les suppléments 2016 et 2017 -  Examens et concours

Format 21 x 29,7 cm,
papier ivoire 100g
80 pages reliées.

ISBN 9782849260869
Référence EB-2-086

Plus de détails

[Germain Desbonnet a beaucoup composé pour la voix. Offrant une pause dans l'important répertoire instrumental de son catalogue, ce recueil de mélodies écrit à Antibes de février à avril 1978, puis en 1982, le situe dans la lignée de ses illustres prédécesseurs : Gabriel Fauré, Ernest Chausson, Henri Duparc- S'il a également puisé son inspiration chez quelques auteurs classiques : Charles Baudelaire, Alfred de Musset, Théophile Gautier, Sully Prudhomme, c'est dans l'ambiance de chaleureuse amitié qui anime son salon que ses relations seront sollicitées pour un apport de textes nouveaux. Jeanne Luquet-Réal écrira tout spécialement Il était une fois sur lequel elle appose quelques mots : à mon ami Germain Desbonnet, plus qu'un poème- une évocation- (au rayonnant bonheur de Germain et Elisa, récemment unis). Suivra très rapidement La rose du même auteur, qui présentera aussi à Germain Desbonnet quelques écrits de sa vieille amie Juliette-John Charrière (Apprends, Prière, Ce tableau).
Un peu plus tard, en janvier et mars 1982, les textes d'Ada Costosi seront à leur tour mis en musique et aussitôt déchiffrés par la magnifique voix de son fils, Vincenzo Costosi, ténor à la Scala de Milan.

 Retrouvez les autres recueils de partitions pour bombarde (ou instrument à vent) et orgue de Germain Desbonnet :
Fêtes bretonnes ;
Suite sur des airs populaires de Bretagne ;
Trois Noëls Bretons ; 
Fêtes médiévales, cinq danceries,
Concerto N° 1 pour bombarde et orgue
Hommage à saint Patrick.
- Sonate andalouse 

Les recueils de partitions pour piano et bombarde ou instrument à vent :
- Fêtes bretonnes,
- Suite sur des airs populaires de Bretagne ;
- Fêtes médiévales, cinq danceries,
- Sonate andalouse.

Germain Desbonnet a également composé 
Six pièces pour orgue,
Un recueil de mélodies.

Pianiste-concertiste dès l'âge de quatorze?ans, Germain Desbonnet fut élève des Maîtres?: Yvonne Varré et Pierre Sancan.

La découverte de l'orgue fut pour lui une révélation et il devint très rapidement un virtuose du Roi des instruments. Parmi de nombreux diplômes, il remporta un rare 1er Grand Prix de virtuosité et d'improvisation, avec mention maximum, à l'unanimité et avec félicitations du jury dans la classe de Jean Langlais, à la Schola Cantorum de Paris.

Ceci lui offrit de tentantes opportunités à l'étranger, mais il refusa de s'expatrier et préféra donner libre cours à une brillante carrière de compositeur-concertiste international qui lui assura une renommée enviable au sein des cercles d'orgue européens, qui n'ont pas manqué de le reconnaître comme l'un des tout premiers organistes de sa génération.

Indépendamment de sa carrière de concertiste, il fut également organiste des Églises Saint-Roch et Immaculés Conception à Paris, puis à la Cathédrale d'Antibes où il fonda Les Grandes Heures de la Cathédrale, le Festival de Musique Sacrée, ainsi qu'une Académie Internationale d'orgue. Recherchant une vie plus sereine en contact avec la nature, il s'installa en Bretagne où il créa et développa la classe d'orgue de l'École Nationale de Musique de Lorient de 1982 à 1998, en même temps qu'un grand jardin de deux hectares entièrement planté de ses mains?!

Compositeur à l'inspiration intarrissable, il dispose d'un impressionnant catalogue d'?uvres pour orgue (dont sept Symphonies), piano, chant (dont un opéra), instruments divers, orchestre. Il a dédié à la bombarde un immense répertoire classique écrit qui lui faisait défaut et que défend le jeune virtuose Grégory Le Lan, avec lequel a été lancée l'association Renouveau Bombarde et Orgue.

I. Tristesse (Voix moyenne ou élevée) - Texte d'Alfred de Musset
II. Parfum exotique (Voix moyenne ou élevée) - Texte de Charles Baudelaire
III. De profundis clamavi (Voix moyenne ou élevée) - Texte de Charles Baudelaire
IV. La mort des amants (Voix moyenne ou élevée) - Texte de Charles Baudelaire
V. La dernière feuille (Voix moyenne ou élevée) - Texte de Théophile Gautier
VI. Apprends (Voix élevée) - Texte de Juliette John-Charrière
VII. Prière (Voix élevée) - Texte de Juliette John-Charrière
VIII. Ce tableau (Voix élevée) - Texte de Juliette John-Charrière
IX. Il était une fois (Voix élevée) - Texte de Jeanne Luquet-Réal
X. La rose (Voix élevée) - Texte Jeanne Luquet-Réal
XI. Tristesse (Voix élevée) - Texte de Ada Costosi
XII. La parfum des lilas (Voix élevée) - Texte de Ada Costosi
XIII. Les yeux (Voix élevée) - Texte de Sully Prudhomme


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Emmanuel Clerc, [I]Trois mélodies à deux voix[/I]
  • Vivaldi : Airs d'opéras pour Soprano