NOTRE COLLECTION
Retour à la sélection

Le jeune sage & le vieux fou, MEHUL

60,00 €   

CONDUCTEUR et LIVRET de l'opéra 

Comédie en un acte et en prose
Paroles de M. Hoffmann 
Mis en musique par MÉHUL
(1793)

Présentation Pauline Warnier & Hélène Clerc-Murgier, pour Les Monts du Reuil

Notes : Pierre Daubigny

Format 22,5x32 cm
Impression sur papier ivoire épais 100g, Reliure Wire'O
avec présentation, notes, livret complet
224 pages

ISBN 978 2 84926 333 4
Réf EB-2-333

Plus de détails

La création Le jeune sage et le vieux fou par Les Monts du Reuil, en 2017, à la Bibliothèque nationale de France, est l’occasion d’un partenariat entre cet ensemble, la BnF, et Les Éditions Buissonnières : la volonté commune de ces acteurs, de faire découvrir des trésors de la musique, permet l’édition inédite du conducteur et du matériel d'orchestre, rendant accessible cette musique au plus grand nombre.

 

DU MANUSCRIT À LA SCÈNE
Ces dernières années, les Monts du Reuil ont commencé à explorer le répertoire français de la période Révolution française et Empire. En tant qu’ensemble champardennais, nous avons à coeur de faire connaître les compositeurs de notre région, en particulier Etienne Méhul. Nous nous sommes donc mis à la recherche de ce qui, dans l’oeuvre prolifique du compositeur, pourrait rencontrer nos préoccupations. Le choix s’est vite porté sur ses collaborations avec l’excellent librettiste François-Benoît Hoffman (parfois écrit « Hoffmann ») natif de Nancy. Parmi elles, Le jeune Sage et le vieux Fou s’est imposé par sa drôlerie, son inventivité scénique et le fait qu’il nous permettait de toucher un public large et de tous âges.

L'HISTOIRE
Le jeune Cliton est un vieillard de 16 ans, sévère et empesé. Merval son père, tout au contraire, vit de plaisir, en jeune homme de soixante ans. Le fils prétend enseigner la sagesse à son père : pour lui faire quitter sa vie de jeune homme, quoi de mieux que de lui faire prendre femme ?
Voici justement la jeune Rose et sa tante Élise : l’imprudent Cliton forme un bien curieux projet de mariage…...

 


Production : 

Ensemble Les Monts du Reuil, Opéra de Reims, Le Manège Théâtre de Givet, Festival Jean de La Fontaine, BnF.
Ce projet est soutenu par la Drac et la Région Grand-Est, l’Adami et la Spedidam.
Le décor est réalisé par les ateliers de l'Opéra de Reims. 
Le Jeune Sage et le vieux Fou est inscrit aux Commémorations nationales au titre du bicentenaire de la mort de Méhul.
L’ensemble Les Monts du Reuil bénéficie du mécénat de la Fondation Orange.

Les personnages 
Instrumentation 
Création 2015 par les Monts du Reuil 
Livret  

Ouverture 

Scène I 
Je n’y vois déjà plus clair  
Duo - Quatre et cinq  
Duo - Remets-toi là  

Scène II 

Oui, Va-t’en et fuis moi pour jamais  
Ariette - Oh femmes traîtresses 
Ne soyons pas assez faible pour plier  

Scène III 
Donne-moi ma canne et mon chapeau  
Air - Femme qu’on offense, songe à la vengeance  
Effectivement, je trouve que tu as raison  

Scène IV
Bon, le voilà parti  
Air - Quel démon favorable l’a rendu si traitable  

Scène V
Bonjour, l’ami ; serviteur 
Air - Pour un soldat qui veut avec éclat signaler son courage  

Scène VI
Que fait ici ce soldat ?  

Scène VII
Mon mari est sorti, quel bonheur !  
Air - Tous les vœux d’une fillette ont l’hymen pour premier objet 

Scène VIII
Qu’as-tu fait de ce soldat ?  

Scène IX
Madame, je viens remplir les clauses obligatoires  
Air - Non je ne puis vous dire l’excès de mon martyre  
Que vous méritez peu de si injustes traitements !  

Scène X
En vérité, Madame, plus je réfléchis  
Air - Sur ma requête à votre tour daignez faire droit en ce jour  
Et moi, je dis néant  Blondineau, 
Duo - Ah finissez, de grâce  

Scène XI
Voilà le souper prêt  

Scène XII
Monsieur sans façon, placez-vous donc 
Trio - Ahi ahi tout est perdu 
Que devenir ?  

Scène XIII
Air - Hé bien, faquin, jusqu’à demain
Parleras-tu enfin 

Scène XIV
Votre serviteur, mon cher hôte  
Récitatif - Ô vous qui présidez aux repas des gourmands 
Air - Démons soumis à mes lois, accourrez à ma voix  
Je n’ose pas  
Quatuor - Découpez donc, goûtez ce mouton  
Avouez qu’il fait bon avoir des amis partout  
Air - Invisible lutin 
Je l’ai vu, mon sang se glace 

Scène XV
Eh ! non, non, le voilà  
Quintette - Plus pour un aloyau de huit livres  
Voilà bien des raisons 

Scène XVI
Hé bien, Madame, êtes-vous contente ?  
Quatuor - Dans votre ménage désormais faites régner la paix  M. & Mme Argant, Crispin, le soldat 141

 Annexes
Air des trembleurs 
Air des échos 

La BnF 
Les Monts du Reuil 


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • CD Les Monts du Reuil
  • Emmanuel CLERC : Les deux chasseurs et la laitière, opéra
  • FABLES du 18e siècle, sur de petits airs et vaudevilles choisis
  • Cendrillon, opéra comique de Jean-Louis Laruette et Louis Anseaume
  • Le soldat magicien
  • FABLES du 18e siècle (volume 2) sur de petits airs et vaudevilles choisis avec CD
  • Raoul Barbe Bleue