NOTRE COLLECTION
Retour à la sélection

Vivaldi : Zeffiretti che sussurate, chant et clavier (piano)

15,00 €   

Aria pour soprano [castrato] : Zeffiretti che susurate 
Extrait de l'opéra Ercole sul termondonte, Acte II, scène 1, d'Antonio Vivaldi

Arrangement pour clavier (piano) : Jacques Manet
Partition musicale (musical score) : Format 22 x 31,5 cm
Livret piano-chant 4 pages avec couverture cartonnée + partie séparée chant-piano 4 pages.

ISBN 9782849261644
Réf. EB-2-164 

Cet aria existe également en matériel d'orchestre.

Plus de détails

L'opéra Ercole sul termodonte (RV710), vingt-deuxième production lyrique du Prete Rosso, fut représenté au Teatro Capranica de Rome, en janvier 1723, sous la direction de Vivaldi, également violon solo. L'édit du pape interdisant aux femmes de se présenter sur scène à Rome, l'opéra fut créé avec des castrats dans les rôles féminins.
Le livret d'Antonio Salvi est inspiré du neuvième des travaux d'Hercule, dans lequel celui-ci doit ravir ses armes à Antiope, reine des Amazones. La musique reprend en partie des airs d'opéras antérieurs (extraits notamment de l'Olimpiade ou de la Griselda). La partition originale et ses copies ayant été perdues, la reconstitution fut faite à partir d'une trentaine d'airs et deux duos, répartis dans différentes bibliothèques, dont la Bibliothèque Nationale de France (7 airs, sous le nom de la Créole).

Le deuxième acte s'ouvre sur cette scène : Hippolyte, seul sur scène, exprime son amour pour Thésée, dans un air en trois parties.
Deux violons sur scène accompagnent les premier mots du chant, auxquels répond le clavecin solo, puis le reste de l'orchestre.

L'aria Zeffiretti che sussurate est également disponible en version orchestre (conducteur et parties séparés) aux Éditions Buissoninères.

De nombreux airs de Vivaldi sont disponibles aux Editions Buissonnières,
en matériel d'orchestre, ou en réduction piano sur demande :
Vivaldi, extraits d'opéras.

Zeffiretti [Onde chiare] che sussurrate
ruscelletti che mormorate,
consolate il mio desio,
dite almeno all'idol mio
la mia pena e la mia brama.

Ama, risponde il rio,
ama, la tortorella,
ama, la rondinella.

Vieni, vieni, o mio diletto,
ch?il mio core tutto affetto
già t?aspetta, e già ti chiama.

Zéphirs (ondes lumineuses) qui chuchottez,
Ruisseaux qui murmurez,
réconfortez mon désir,
Dites au moins à mon amour
ma peine et mon désir.

Amour, répond la rivière,
Amours, répond la colombe,
Amour, répond la tourterelle,
Amour, répond l'hirondelle.

Venez, venez ô mon bien-aimé,
que mon coeur, tout amour,
attend et appelle.


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Vivaldi : Sperai vicino il lido (Demofoonte) pour chant et clavier
  • Vivaldi : Deh ti piega (La Fida ninfa, II, 3, Narete)
  • Vivaldi : Gelido in ogni vena (Farnace), conducteur et matériel d'orchestre
  • Vivaldi, Griselda, I, 3, Gualtiero, [I]Se ria procella sorge dal?onde[/I]
  • Vivaldi : La Verità in cimento, aria Mi vuoi tradir, lo so - conducteur chant et orchestre
  • Vivaldi : Orlando furioso [I]Sol da te, mio dolce amore[/I] pour flûte, chant et piano
  • Vivaldi : Sento in seno ch'in pioggia di lagrime (Tietiberga), matériel d'orchestre
  • Vivaldi : La Verità in cimento, ouverture sinfonia, conducteur orchestre
  • Dite che v'ho fatt'io - Dividete o giusti dei
  • Amorose a'i rai del sole (Vivaldi, Orlando furioso, I, 13)
  • È morto si, tiranno + Svena, uccidi, abatti, atterra (Vivaldi, Bajazet III, 14)