NOTRE COLLECTION
Retour à la sélection

Vivaldi : La verita in cimento, CONDUCTEUR

180,00 €   

Conducteur orchestre de l'opéra compet  RV739
Format 22,5x32, 304 pages
Impression sur papier ivoire épais
Livre relié, reliure cousur, dos cartonné

Opéra en trois actes, livret & traduction en français
Récitatifs, Airs (dans leurs différentes versions), et chœur.
Notes : Frédéric Delaméa

EB-2-303
ISBN 978 2 84926 303 7

La réduction piano de La verita in cimento est également disponible sur ce site ;
Le matériel d'orchestre (parties de violon 1, violon 2, alto, basses) est disponible sur demande,
pour l'opéra complet, ou pour une sélection d'air. 

Plus de détails

Lœuvre lyrique de Vivaldi reste paradoxalement méconnue : l’extraordinaire succès rencontré par un petit nombre de concertos a éclipsé tout un pan de ses compositions, notamment les opéras, auxquels il consacra pourtant l’essentiel de sa carrière. 

De 1713 à 1741, Vivaldi donna le jour à une œuvre colossale, préservée en grande partie par la Bibliothèque de Turin : plus de 450 compositions manuscrites, en grande partie autographes.
La verità in cimento, représentée au Teatro S. Angelo de Venise à l’automne 1720, marque l’apogée des opéras de jeunesse de Vivaldi, tant par sa qualité musicale et théâtrale que par son importance historique.Placée sous le double signe de la reconquête et du scandale, cette truculente turquerie fut conçue par son auteur comme le fer de lance de sa reprise en main des scènes de Venise après trois longues années d’absence. Malgré l’accueil favorable du public, elle devait cependant raviver l’ancienne hostilité des milieux conservateurs à l’égard du modernisme vivaldien, immortalisée à la même époque par Benedetto Marcello dans son célèbre pamphlet Il teatro alla moda. En s’associant pour la seconde fois le talent du jeune librettiste vénitien Giovanni Palazzi,  Vivaldi réaffirmait son aspiration à la liberté face aux modèles dramatiques de référence.

Fort de ses dix années d’expérience dans le monde de l’opéra, Vivaldi avait su réunir pour l’occasion tous les ingrédients du succès, tant dans l’élaboration de sa partition que dans le choix du livret et des chanteurs. Le compositeur était en effet parvenu à réunir un saisissant échantillon des meilleurs chanteurs de la place, sans céder pour autant à l’impérialisme croissant des castrats.

À la différence de nombreux autres opéras de Vivaldi, La verità in cimento nous est parvenue au travers d’un nombre remarquablement varié de sources littéraires et musicales. La reconstitution de l’opéra impose un choix entre les différentes versions alternatives des airs, résultant des révisions successives.

Jacques Manet en a réalisé une version pour clavier, très attendue par les chanteurs, mettant ainsi à la portée du plus grand nombre une œuvre dans sa version complète chant-piano, telle qu’elle fut conçue en 1720 par Vivaldi.

La Verita in Cimento RV739 a été créé en 2002 par l'ensemble Matheus sous la direction de jean-Christope Spinosi.

Distribution :
Mamoud : Hervé Lamy (ténor)
Rustena : Marie Kobayashi (mezzo-soprano) (soprano à la création en 1720)
Damira : Sylvia Marini-Vadimova (mezzo-soprano) (contralto à la création)
Roxana : Noriko Urata (soprano)
Selim : Philippe Jaroussky (contre-ténor) (castrat à la création)
Melindo : Robert Expert (contre-ténor) (contralto, rôle travesti à la création)

Introduction

Les opéras de Vivaldi
La verità in cimento 
Présentation de l’œuvre 
À propos de la restitution 
Structure du manuscrit  

Les personnages 
L’intrigue

Livret de Giovanni Palazzi & traduction 

Atto I

Scena 1
Recitativo - Non più, Damira, d’un error crudele 
Aria - Mi fè reo l’amor d’un figlio 
Scena 2
R
ecitativo - Men agevol sarà chi ciò che credi 
Aria - Vorrei veder anch’io 
Scena 3
Recitativo - Poveri affetti miei 
Aria - Solo quella guancia bella 
Aria [2e version] - Con più diletto il mio cupido
Scena 4
Recitativo - Melindo, egli delira 
Aria - Ne’ vostri dolci sguardi 
Aria [2e version] - La pena amara 
Aria [3e version] - Il ciglio arciero 
Scena 5
Recitativo - German, che tal mi sei, e tale t’amo 
Aria - Tu m’offendi 
Scena 6
Recitativo - Affetti mascherati vi conosco 
Aria - Là del Nilo sull’ arene 
Scena 7
Recitativo - Misero cor di Padre, e che farei ? 
Scena 8
Recitativo - Amor di Madre all’opra 
Aria - Se l’acquisto di quel soglio
Aria - Se vincer non si puo 
Scena 9
Recitativo - Poca fede a costei prestar io deggio 
Aria - Fragil fior, ch’appena nasce 
Scena 10
Trio - Aure placide, e serene 
Recitativo - Cor mio 
Aria - No, non ti credo 
Aria [2
e version] - Non posso prestar fede
Scena 11
Recitativo - Rosane di tua fe mal m’assicuri 
Aria - I lacci tende più forti all’ora ? 
Aria [2e version] - Mi vuoi tradir, lo so 
Aria [3e version] - Mi vuoi tradir, lo so 
Scena 12
Recitativo - E tosto gelosia vuole suo albergo 
Aria - Amato ben tu sei la mia speranza 

Atto II
Scena 1
Recitativo - Ell’è cosi, Rosane 
Aria - Vinta a piè d’un dolce affetto 
Aria [2e version] - Vinta a piè d’un dolce affetto 
Scena 2
Recitativo - Combattuta alma mia 
Aria - Addio caro. Tu ben sai 
Scena 3
Recitativo - Infedele Rosane, ingiusto Padre 
Aria - Semplice non temer 
Scena 4
Recitativo - Che bel vederti 
Aria - Un tenero affetto 
Scena 5
Recitativo - Madre, che far si deve ? 
Aria - Quel bel ciglio, quel bel volto 
Aria [2e version] - Non veglia cosi cauto il pastorello 
Scena 6
Recitativo - Chi vide mai più barbaro persiere 
Aria - Occhio non gira 
Scena 7
Recitativo - Altrui folle garrir dubio non renda 
Scena 8
Recitativo - No, fin ch’avrai Melindo 
Aria - Tu sei sol dell’alma mia 
Scena 9
Recitativo - Non mi lasciar mio ben 
Quintetto - Anima mia, mio ben 

Atto III
Scena 1
Recitativo - Padre crederti giova 
Aria - Lo splendor, ch’a sperare m’invita 
Scena 2
Recitativo - Troppo d’orgoglio 
Aria - Crudele, se brami 
Scena 3
Recitativo - Da’ rimorsi del Cor vinto lo sdegno 
Aria - Quando serve alla ragione 
Scena 4
Recitativo - Tu qui Signora 
Aria - Lagrimette alle pupille 
Scena 5
Recitativo - O marito crudel 
Aria - Cara sorte di chi nata 
Aria [2e version] - Io so fra l’onde 
Scena 6
Recitativo - Cadrai, fellon 
Scena 7
Recitativo - Di pietade è ben degno 
Aria - Con cento, e cento baci 
Scena 8
Recitativo - Alma mia non lagnarti
Aria - Lo splendor, ch’ha sul volto 
Aria - Sia conforto alle tue piaghe 
Recitativo - Qual fede ? 
Scena 9
Recitativo - Padre, e Signor d’un figlio
Scena 10
Coro - Dopo i nembi, e le procelle

Index des alphabêtique des airs 
Index des airs par tessiture


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Vivaldi, Orlando Furioso, opéra en trois actes, chant et clavier
  • Vivaldi : La Verità in cimento, ouverture sinfonia, conducteur orchestre
  • Farinelli : arias pour contre-ténor de Duni, Hasse, Giacomelli (chant & piano)
  • Vivaldi : La verita in cimento, réduction clavier